Le .CO, bientôt ouvert à tous

Jean-François Poussard Par Jean-François Poussard, le 08 avril 2010
En partenariat avec 01net

Durant le mois d’avril, de nouveaux noms de domaine vont progressivement apparaître avec l’extension .CO. Une nouvelle extension « marketée » de façon très ambitieuse.

Vous l'avez peut-être deviné, .CO c'est l'extension nationale de la Colombie ! Cette république sud-américaine dont les noms de domaine n'étaient accessibles auparavant qu'en .COM.CO a compris les multiples sens de son suffixe internet. Elle va l'ouvrir à tous (sociétés, collectivités, particuliers) à partir du 21 juin 2010. En effet, ce suffixe peut avoir de nombreuses significations comme COmpany, COrporation, COmmerce, COmmunauté, COllectivité, COntenu, COach, COnfidentiel, COmmunication, COnnect, COpyright, COllègues, COnseil, COol...

La Colombie table sur un vrai succès commercial pour son .CO à la manière du .TV des Tuvalu vendu à tous les chaines de télévision et autres « webs tv » ou du .ME monténégrin commercialisée comme une extension personnelle. Pour le registre, pas de doute. Le .CO, c'est nouveau, global, reconnaissable, crédible, significatif, souple, sûr et prometteur !

Éviter que le .CO devienne un faux .COM

Derrière le discours ambitieux du .CO, le lecteur averti aura noté qu'un .CO, cela ressemble beaucoup à un .COM. Par le passé, le .CM camerounais a joué sur cette proximité typographique pour détourner du trafic naturel d'internautes cherchant à se rendre sur leur site habituel en .COM. Depuis, la société McAfee, spécialisée dans les solutions de sécurité informatique, a délivré le triste titre d'extension la plus dangereuse au monde au .CM.

Le registre colombien a d'autres desseins pour son .CO et semble avoir tout prévu pour protéger les droits des marques. Du 26 avril au 10 juin 2010, une phase intitulée « Sunrise II » sera réservée aux titulaires de marques enregistrées avant le 30 juillet 2008, quelque soit le pays visé. En particulier, les marques françaises enregistrées à l'INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) ou les marques communautaires enregistrées à l'OHMI (Office de l'Union européenne chargée de l'enregistrement des marques communautaires et des dessins et modèles communautaires) sont éligibles. En cas de plusieurs demandes pour le même nom de domaine, des enchères auront lieu. L'attribution définitive se fera au plus offrant.

Une alternative crédible avant l'arrivée des nouvelles extensions

Au delà de l'aspect défensif et face à la pénurie de .COM disponibles (presque un nom de domaine sur deux enregistrés), le .CO peut devenir une alternative crédible. Le suffixe CO est déjà fortement répandu dans de nombreuses extensions nationales. Par exemple, le Royaume-Uni propose des domaines en .CO.UK (et non directement en .UK) qui est d'ailleurs la 3ième extension pays la plus importante avec plus de 8 millions de domaines enregistrés.

En attendant que l'Icann délivre un calendrier précis pour le lancement de nouvelles extensions, c'est le .CO qui devrait faire l'actualité en 2010.

Besoin d'information complémentaire ?
Contactez un expert ProDomaines pour vous conseiller.

+33 (0)5 35 54 34 00

contact
You must have Javascript enabled to use this form.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné aux opérations relatives à la gestion commerciale. Les destinataires des données sont le personnel de ProDomaines.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à info[at]prodomaines.com .

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Informations supplémentaires sur notre page de mentions légales.

Contact
···